Ancienne guerre

Fini les révoltes cachées, brimées, c'est d'une seule voix que nous nous sommes soulevés. Son appel à la radio nous a rappelé à la raison. Que devenait la Patrie ? Qu'en était-il des maris arrachés, des enfants volés, des femmes détruites par cette guerre? Tout cela n'avait que trop duré ! La Résistance prenait le dessus, chaque jour était une bataille de plus pour avancer vers notre liberté ! Pierre a soufflé sa sixième bougie lorsque le glas de l'armistice a sonné. Six années de lutte, de remise en question, durant lesquelles comme beaucoup de femmes, je croyais avoir tout perdu. Pourtant, il nous restait ce que nous ne devrions jamais oublier : l'espoir en l'avenir et l'amour des nôtres. J'y avais laissé mon amour, ma jeunesse, mon innocence. Ce qui nous a été volé pendant si peu d'années ne pourra jamais être rendu.